Mon voyage par delà mon monde.

Ces moments.

05h33, jeudi 28 juillet 2016 .. 5 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent

À un certain moment de la vie, en tout cas dans la mienne, on pense finalement être arrivé à quelque part, on pense finalement avoir trouvé quelque chose. Les années sombres sont derrière soi, la dépression diminue, s'éteint ? C'est une impression, ou alors vraiment on devient constructif, positif ? L'ambition naît, on veut bâtir ! Aller, on construit ! ...

Le sable mouvant de notre existence a durci ; maintenant qu'on ne s'y englue plus, on ose même quelques coups de talons ! Ça tient !
L'enthousiasme de la jeunesse joue encore derrière le rideau, à notre insu ! Jeune alors on attaque la nouvelle. On s'habitue à l'environnement, une plante ou deux pousses à nos pieds... C'est mieux que rien, c'est Tout, en fait ! Arrosons, cultivons... Ce grès s'enrichira, mes pousses grandiront et leurs fruits seront miens...

J'existerai alors, non plus comme un spectateur-acteur ou un comédien-observateur, mais vraiment. Un but me pousse à vivre maintenant, c'est venu comme ça, comme une révélation...

Oh ! Évidemment, si on me le demande, ce but n'est que le mien ! Permettez-moi cette modestie... ... car elle me protège de l'honnêteté... ... Mais ça, j'en suis toujours aveugle...

Ah ! Secoue-toi ! Ces pensées déprimantes encore !

Et c'est ainsi que sur une terre maintenant sèche et jadis toujours liquide, un homme maintenant s'acharne – Pourquoi ? Pour Être ? – à la cultiver !

Être ?

Il faut avoir un but pour être, c'est comme ça qu'est déterminée notre notion d'existence.

Si quelque chose ne sert à rien, n'a aucune utilité, n'est ni belle ni laide, je veux dire, est totalement neutre ! Cette chose n'existe donc pas, pour nous.
Nos yeux, notre cerveau, tout cet organe perspectif qu'est un sujet, n'ont de fonction que pour entrer en relation avec des choses qui peuvent entrer en relation, qui ont un attribut au moins !

Le serpent se mord-t'il la queue, lorsqu'il se demande, "mais quel est mon attribut à moi ?" ...Mais de qui parle-t'on ?!

Le fantôme qui dansait depuis toujours sur une existence toujours mouvante et instable, toujours incertaine et différente... S'épuise, car, qu'on se l'avoue, danser sur un sol gluant et qui nous absorbe, c'est difficile et fatiguant. Il assèche donc ce sol, mais alors que la chose est faite, arrête sa danse... La danse était la fonction de l'existence indéfinie.

Il est alors à l'extérieur de son royaume; il doit se recréer ou alors périr; s'ensuit les innombrables névroses et troubles psychologiques reconnus et ceux non reconnus (socialement acceptable : le citoyen normal), et les fruits de ses plantes sont certes uniques et intéressants, mais toujours payés au prix d'une hypocrisie lamentable, celle selon laquelle on est arrivé à quelque part, on a trouvé quelque chose, on est devenu quelqu'un.

Mais quoi ? Au pire on s'en fou ? On pourrait dire encore que le fantôme s'épuise car les exigences du maintien de sa vie deviennent trop lourdes; la société, l'expression de son espèce a atteint un paroxysme fatal, et comme tout organisme vivant, il dépérit maintenant.
Voilà une fin qui pour une fois n'est pas victimisée, culpabilisante, mais simplement fatale. C'est froid pasmal mais au moins c'est droit...

En tout cas, c'est le moment où les mots et la rationalisation me blasent totalement ; et que tout coule comme du miel ou du fiel ça en devient d'une importance si mineure et pathétique que ce serait bien le moment de se secouer encore, mais cette fois pas par espérances ni par peur, mais seulement pour aller danser un peu...

... Ces moments dans la vie où on tourne...




Ces moments.

05h33, jeudi 28 juillet 2016 .. 5 commentaire(s) .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent

À un certain moment de la vie, en tout cas dans la mienne, on pense finalement être arrivé à quelque part, on pense finalement avoir trouvé quelque chose. Les années sombres sont derrière soi, la dépression diminue, s'éteint ? C'est une impression, ou alors vraiment on devient constructif, positif ? L'ambition naît, on veut bâtir ! Aller, on construit ! ...

Le sable mouvant de notre existence a durci ; maintenant qu'on ne s'y englue plus, on ose même quelques coups de talons ! Ça tient !
L'enthousiasme de la jeunesse joue encore derrière le rideau, à notre insu ! Jeune alors on attaque la nouvelle. On s'habitue à l'environnement, une plante ou deux pousses à nos pieds... C'est mieux que rien, c'est Tout, en fait ! Arrosons, cultivons... Ce grès s'enrichira, mes pousses grandiront et leurs fruits seront miens...

J'existerai alors, non plus comme un spectateur-acteur ou un comédien-observateur, mais vraiment. Un but me pousse à vivre maintenant, c'est venu comme ça, comme une révélation...

Oh ! Évidemment, si on me le demande, ce but n'est que le mien ! Permettez-moi cette modestie... ... car elle me protège de l'honnêteté... ... Mais ça, j'en suis toujours aveugle...

Ah ! Secoue-toi ! Ces pensées déprimantes encore !

Et c'est ainsi que sur une terre maintenant sèche et jadis toujours liquide, un homme maintenant s'acharne – Pourquoi ? Pour Être ? – à la cultiver !

Être ?

Il faut avoir un but pour être, c'est comme ça qu'est déterminée notre notion d'existence.

Si quelque chose ne sert à rien, n'a aucune utilité, n'est ni belle ni laide, je veux dire, est totalement neutre ! Cette chose n'existe donc pas, pour nous.
Nos yeux, notre cerveau, tout cet organe perspectif qu'est un sujet, n'ont de fonction que pour entrer en relation avec des choses qui peuvent entrer en relation, qui ont un attribut au moins !

Le serpent se mord-t'il la queue, lorsqu'il se demande, "mais quel est mon attribut à moi ?" ...Mais de qui parle-t'on ?!

Le fantôme qui dansait depuis toujours sur une existence toujours mouvante et instable, toujours incertaine et différente... S'épuise, car, qu'on se l'avoue, danser sur un sol gluant et qui nous absorbe, c'est difficile et fatiguant. Il assèche donc ce sol, mais alors que la chose est faite, arrête sa danse... La danse était la fonction de l'existence indéfinie.

Il est alors à l'extérieur de son royaume; il doit se recréer ou alors périr; s'ensuit les innombrables névroses et troubles psychologiques reconnus et ceux non reconnus (socialement acceptable : le citoyen normal), et les fruits de ses plantes sont certes uniques et intéressants, mais toujours payés au prix d'une hypocrisie lamentable, celle selon laquelle on est arrivé à quelque part, on a trouvé quelque chose, on est devenu quelqu'un.

Mais quoi ? Au pire on s'en fou ? On pourrait dire encore que le fantôme s'épuise car les exigences du maintien de sa vie deviennent trop lourdes; la société, l'expression de son espèce a atteint un paroxysme fatal, et comme tout organisme vivant, il dépérit maintenant.
Voilà une fin qui pour une fois n'est pas victimisée, culpabilisante, mais simplement fatale. C'est froid pasmal mais au moins c'est droit...

En tout cas, c'est le moment où les mots et la rationalisation me blasent totalement ; et que tout coule comme du miel ou du fiel ça en devient d'une importance si mineure et pathétique que ce serait bien le moment de se secouer encore, mais cette fois pas par espérances ni par peur, mais seulement pour aller danser un peu...

... Ces moments dans la vie où on tourne...


Poster un commentaire .. Trackbacks

Boom shklakaaa boom

21h12, vendredi 19 août 2016 .. Posté par Journey
Boom shklakaaa boom boom, problem solved.

That's more than <a

03h49, samedi 20 août 2016 .. Posté par Lotta
That's more than <a href="http://hlguqj.com">seinebls!</a> That's a great post!

At last! Someone who

06h16, lundi 22 août 2016 .. Posté par Anitra
At last! Someone who undssrtande! Thanks for posting! http://fipyoirbulw.com [url=http://vytxywl.com]vytxywl[/url] [link=http://epjjfsj.com]epjjfsj[/link]

Walking in the <a hr

15h46, mardi 23 août 2016 .. Posté par Youngy
Walking in the <a href="http://vesmfs.com">prcnesee</a> of giants here. Cool thinking all around!

IMHO you've got the

04h38, jeudi 25 août 2016 .. Posté par Kaley
IMHO you've got the right ansrwe! http://viltatw.com [url=http://ascxnyo.com]ascxnyo[/url] [link=http://hiwcni.com]hiwcni[/link]

{ Page Précédente } { Page 1 à 31 } { Page Suivante }

Qui Suis-Je ?

Accueil
Mon Profil
Archives

Liens

Mon voyage dans l'Ouest
Mes textes

Catégories



Articles Récents


Ces moments.
Yo
"Je pense donc je deviens"
Tu vieillis, c'est OK, mais tu y penses trop, c'est pas OK.
Nouvelles impersonnelles et personnelles
I'll fight dragons.
À quoi sert un blog.
Les amis
Malaise
Australia
Bientôt 6 mois.
Karma Yoga
Pas mort.
Tintamare
EasyRider
Équanimité
La chiasse.
Refuser d'exploiter.
Gujurat
Satanisme
Jai Baba
Prise 2.
La valeur.
Retour en terres francophones, bientot.
HomeLess.
En marchant
Contrée lointaine
Réflexions multiples
Le choix de la liberté.
Squamish
Départure