Mon voyage par delà mon monde.

Satanisme

02h03, mardi 1 octobre 2013 .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
J'ai toujours flatté Satan, il m'a toujours semblé sage, je me suis toujours reconnu en lui... Car il est Celui qui s'est révolté contre Dieu.
Mais ce "Dieu", ce Dieu que j'imaginais était le Dieu de l'Église moderne, le Dieu extérieur, celui, personnifié, qui dicte, soumet au dogme, à la morale extérieur !
Oui ! Révoltons-nous contre ce faux-dieu!!! Jesus, Krishna,etc, s'est révolté, lui aussi, contre lui !!!
Mais Satan, celui qui s'érige contre Jesus, contre le "Dieu" de Jesus, n'est rien d'autre que l'égo s'érigeant contre la Réalité Ultime...

L'égo qui emprisonne la Personne en l'aveuglant avec d'incessants désirs qui toujours le mène à l'insatisfaction, à la déception, à toujours plus de désirs au point de se perdre dans l'absurdité, la solitude, la peur...

"Personne" qui vient de Persona, veut dire "parler à travers"

Afin de devenir une personne, il faut se libérer de ses désirs, de son égo, et s'ouvrir à la Réalité Unique, qui est le fait que nous sommes tous là, là maintenant, et que nous faisons Tous partis de Ça, ici, là. Tous Un. Dans l'Infini, qui par définition, est unique, sans seconds, qui regroupe tout le fini (notre univers, nous...)
Passé et futur sont des abstractions.

Cette Réalisation faite, seulement là nous devenons nous-même. Seulement là naît la Personne !

Libre des futilités nocives, la personne n'est non plus DU Monde, mais DANS le Monde; nos actions maintenant inspirées, portées par la Compréhension Universelle (Ce qu'on nomme métaphoriquement par "Dieu"), et non plus par le tomporel limité et naïf (les désirs qui mènent à l'auto-destruction inévitable).

Se soumettre à "Dieu" (non pas aux dogmes! Mais aux Vérités découvertes en nous, par nous) est infiniment mieux, plus noble et digne que de se soumettre aux désirs engendrés par l'étroitesse d'esprit...
Tel est l'erreur, la sottise de Satan.

Bousculés par une société aliénante qui nous amène à désirer, qui nous tente, qui nous asservit sans arrêt, nous ne prenons aucune pause ! De vrais poules pas d'têtes.
Au "bonheur" des capitalistes (qui sont le plus à plaindre), notre égo s'en met plein la fraise, et, frétillant (tremblant de stress et d'angoisse refoulée), prépare sa déchéance dépressive, au "bonheur", aussi, des faux-prêtre vendeurs de pillules et pseudo-psychologues, aux service des sectes et des religions.

La religion n'est pas pour l'homme Libre; l'abruptissement non plus.

La Roue infernale des désirs n'est aucunement obscure; au contraire elle est 1000 fois démontrée. L'Occident, voir le Monde entier, est la preuve vivante de son existance en tant que problème majeur et principal.
S'en libérer ne veut pas dire devenir religieux; ça veut dire s'ouvrir à une conscience beaucoup plus Large, de plus en plus large.

Mon "petit-moi" qui désir tout ce qu'il n'a pas et refuse tout ce qui lui arrive, est une limite qui est franchissable.
Une "sagesse" populaire dit qu'il n'existe pas d'action désintéressée, que l'homme est essentiellement égoiste.

Admettons que ce soit vrai, tout porte néanmoins à croire (à savoir) que plus on élargit son égo, moins on angoisse sur "l'absurdité" de la vie, moins on a peur de se blesser, de mourir, moins l'on se sent seul.
Tels sont les 3 détresses que provoque l'égo-qui-domine :
Peur, Angoisse, Solitude.

Mais qui n'a jamais eut l'expérience de faire partie d'un Tout universel ? En voyant un paysage de fou, en cogitant sur la vie, en méditant, en psychédélisant, etc...
Ne plus être égo, mais être simplement fondu dans le Tout...

Ok, pas tout le monde.

Mais cette expérience fugitile permet d'entrevoir un niveau de perspective infiniment (c'est-à-dire sans limite, non-fini, total !) plus vaste...; le non-égoisme.

Très nombreux ont été les "prophètes" qui ont exhorté l'humanité à s'initer, à s'ouvrir à cette perspective qu'ils jugent "libératrice".

Jesus, Ram, Krishna, Bouddha, Lao-Tsé, et pis Meher Baba, et pis, plein d'autres...
Sans aucune exhortation à la dévotion à un humain, ou à une institution...

Ici on parle de Spiritualité... Une ouverture au Monde... Infiniment gratuit, libre, ouvert.

Quand Jesus ou whatever dit "Suivez-Moi", "Ce vin est Mon sang, ce pain Mon corps" et toute fois qu'il dit "Moi"... Il faut lire "Réalité Ultime" (Car son égo n'existe plus, il est "fondu" dans le Tout, il est "Dieu")
Réalité Ultime qui est le Tout non en tant qu'abstraction mais en tant que réalité expérimentable par un détachement total...
Qu'on le croit ou pas, on s'en fou; c'est le symbole qui est important. Qu'il ait faint l'Illumination ou pas !

Alors j'aime toujours mon anciens Satan, qui finalement est plus proprement appelé "Jesus" ou "Krishna" mais que je vais préférer appeler "Fuck les lois imposées par l'extérieur".
Mais Satan en tant qu'égo annihilateur de liberté, no thanks.

--

La soumission, une libération ? WTF

Quoi que l'on fasse, l'on se soumet toujours à un impératif, un concept, une abstraction, un désir, un besoin, etc... On se soumet à un gouverneur intérieur, et on s'identifie à lui...
En moi quelque chose me dicte que je veux baiser sans scrupule, alors je pense "Je veux baiser", "Je veux ça", ou alors c'est une idéologique qui me dicte que "Ça" c'est bien... Alors je m'y identifie et me met à agir selon Son principe è cette idéologie là. De la théorie à la pratique, n'esce-pas une abstraction des plus abstractives ? Apprendre de la pratique est une chose, généraliser à partir de cette pratique est douteux déjà, mais vouloir imposer à la pratique une idée, c'est exagéré.

Enfin, toujours la soumission.

Mais ! Seule une soumission est différente... C'est lorsque l'on se soumet à "Ce qui Est". Or ainsi, la soumission devient libération; je deviens ce que je suis au fond de moi-même; se soumettre à "ce qui est" ("Dieu", ils diront) c'est accepter Tout, jusqu'à l'innacceptable (la mort par excellence). Ce n'est pas se résigner... C'est plutôt la pure, la seule lucidité possible; rien ne sert de se débattre (action de l'égo); être soi-même par delà le Bien et le Mal (catégories de l'égo) tel est le message de tous ces rejetés qui ont été cruxcifiés, et Nietzsche avec son Zarathoustra l'a très bien compris !!!


Well... Satan s'est illusionné à propos de la liberté; ainsi, voulant être libre, il s'est soumis à encore plus petit que ce dont il était auparavant soumis...


----


Délire.

Sinon, random facts :

- J'ai été à une crémation avant hier, grosse cérémonie de 3h de chants, mais (malheureusement ? omg l'américanisation de mon être) y'avais trop de bois (une montagne) pour voir le moindre morceau d'humain........

- Les fourmis avancent avec le cul relevé.

- Y'a des geckos partout.

- J'ai pogné une menthe religieuse.

- bah des cossins demême.

Vendredi ou samedi je vais direction Rajasthan (Nord), y'a une place ou y'offre gratuit un cours de méditation Vipassana; 10 jours en silence, environs 7h de méditation par jours. yeaeah

Voila, a plus.



Satanisme

02h03, mardi 1 octobre 2013 .. 0 rétrolien(s) .. Lien Permanent
J'ai toujours flatté Satan, il m'a toujours semblé sage, je me suis toujours reconnu en lui... Car il est Celui qui s'est révolté contre Dieu.
Mais ce "Dieu", ce Dieu que j'imaginais était le Dieu de l'Église moderne, le Dieu extérieur, celui, personnifié, qui dicte, soumet au dogme, à la morale extérieur !
Oui ! Révoltons-nous contre ce faux-dieu!!! Jesus, Krishna,etc, s'est révolté, lui aussi, contre lui !!!
Mais Satan, celui qui s'érige contre Jesus, contre le "Dieu" de Jesus, n'est rien d'autre que l'égo s'érigeant contre la Réalité Ultime...

L'égo qui emprisonne la Personne en l'aveuglant avec d'incessants désirs qui toujours le mène à l'insatisfaction, à la déception, à toujours plus de désirs au point de se perdre dans l'absurdité, la solitude, la peur...

"Personne" qui vient de Persona, veut dire "parler à travers"

Afin de devenir une personne, il faut se libérer de ses désirs, de son égo, et s'ouvrir à la Réalité Unique, qui est le fait que nous sommes tous là, là maintenant, et que nous faisons Tous partis de Ça, ici, là. Tous Un. Dans l'Infini, qui par définition, est unique, sans seconds, qui regroupe tout le fini (notre univers, nous...)
Passé et futur sont des abstractions.

Cette Réalisation faite, seulement là nous devenons nous-même. Seulement là naît la Personne !

Libre des futilités nocives, la personne n'est non plus DU Monde, mais DANS le Monde; nos actions maintenant inspirées, portées par la Compréhension Universelle (Ce qu'on nomme métaphoriquement par "Dieu"), et non plus par le tomporel limité et naïf (les désirs qui mènent à l'auto-destruction inévitable).

Se soumettre à "Dieu" (non pas aux dogmes! Mais aux Vérités découvertes en nous, par nous) est infiniment mieux, plus noble et digne que de se soumettre aux désirs engendrés par l'étroitesse d'esprit...
Tel est l'erreur, la sottise de Satan.

Bousculés par une société aliénante qui nous amène à désirer, qui nous tente, qui nous asservit sans arrêt, nous ne prenons aucune pause ! De vrais poules pas d'têtes.
Au "bonheur" des capitalistes (qui sont le plus à plaindre), notre égo s'en met plein la fraise, et, frétillant (tremblant de stress et d'angoisse refoulée), prépare sa déchéance dépressive, au "bonheur", aussi, des faux-prêtre vendeurs de pillules et pseudo-psychologues, aux service des sectes et des religions.

La religion n'est pas pour l'homme Libre; l'abruptissement non plus.

La Roue infernale des désirs n'est aucunement obscure; au contraire elle est 1000 fois démontrée. L'Occident, voir le Monde entier, est la preuve vivante de son existance en tant que problème majeur et principal.
S'en libérer ne veut pas dire devenir religieux; ça veut dire s'ouvrir à une conscience beaucoup plus Large, de plus en plus large.

Mon "petit-moi" qui désir tout ce qu'il n'a pas et refuse tout ce qui lui arrive, est une limite qui est franchissable.
Une "sagesse" populaire dit qu'il n'existe pas d'action désintéressée, que l'homme est essentiellement égoiste.

Admettons que ce soit vrai, tout porte néanmoins à croire (à savoir) que plus on élargit son égo, moins on angoisse sur "l'absurdité" de la vie, moins on a peur de se blesser, de mourir, moins l'on se sent seul.
Tels sont les 3 détresses que provoque l'égo-qui-domine :
Peur, Angoisse, Solitude.

Mais qui n'a jamais eut l'expérience de faire partie d'un Tout universel ? En voyant un paysage de fou, en cogitant sur la vie, en méditant, en psychédélisant, etc...
Ne plus être égo, mais être simplement fondu dans le Tout...

Ok, pas tout le monde.

Mais cette expérience fugitile permet d'entrevoir un niveau de perspective infiniment (c'est-à-dire sans limite, non-fini, total !) plus vaste...; le non-égoisme.

Très nombreux ont été les "prophètes" qui ont exhorté l'humanité à s'initer, à s'ouvrir à cette perspective qu'ils jugent "libératrice".

Jesus, Ram, Krishna, Bouddha, Lao-Tsé, et pis Meher Baba, et pis, plein d'autres...
Sans aucune exhortation à la dévotion à un humain, ou à une institution...

Ici on parle de Spiritualité... Une ouverture au Monde... Infiniment gratuit, libre, ouvert.

Quand Jesus ou whatever dit "Suivez-Moi", "Ce vin est Mon sang, ce pain Mon corps" et toute fois qu'il dit "Moi"... Il faut lire "Réalité Ultime" (Car son égo n'existe plus, il est "fondu" dans le Tout, il est "Dieu")
Réalité Ultime qui est le Tout non en tant qu'abstraction mais en tant que réalité expérimentable par un détachement total...
Qu'on le croit ou pas, on s'en fou; c'est le symbole qui est important. Qu'il ait faint l'Illumination ou pas !

Alors j'aime toujours mon anciens Satan, qui finalement est plus proprement appelé "Jesus" ou "Krishna" mais que je vais préférer appeler "Fuck les lois imposées par l'extérieur".
Mais Satan en tant qu'égo annihilateur de liberté, no thanks.

--

La soumission, une libération ? WTF

Quoi que l'on fasse, l'on se soumet toujours à un impératif, un concept, une abstraction, un désir, un besoin, etc... On se soumet à un gouverneur intérieur, et on s'identifie à lui...
En moi quelque chose me dicte que je veux baiser sans scrupule, alors je pense "Je veux baiser", "Je veux ça", ou alors c'est une idéologique qui me dicte que "Ça" c'est bien... Alors je m'y identifie et me met à agir selon Son principe è cette idéologie là. De la théorie à la pratique, n'esce-pas une abstraction des plus abstractives ? Apprendre de la pratique est une chose, généraliser à partir de cette pratique est douteux déjà, mais vouloir imposer à la pratique une idée, c'est exagéré.

Enfin, toujours la soumission.

Mais ! Seule une soumission est différente... C'est lorsque l'on se soumet à "Ce qui Est". Or ainsi, la soumission devient libération; je deviens ce que je suis au fond de moi-même; se soumettre à "ce qui est" ("Dieu", ils diront) c'est accepter Tout, jusqu'à l'innacceptable (la mort par excellence). Ce n'est pas se résigner... C'est plutôt la pure, la seule lucidité possible; rien ne sert de se débattre (action de l'égo); être soi-même par delà le Bien et le Mal (catégories de l'égo) tel est le message de tous ces rejetés qui ont été cruxcifiés, et Nietzsche avec son Zarathoustra l'a très bien compris !!!


Well... Satan s'est illusionné à propos de la liberté; ainsi, voulant être libre, il s'est soumis à encore plus petit que ce dont il était auparavant soumis...


----


Délire.

Sinon, random facts :

- J'ai été à une crémation avant hier, grosse cérémonie de 3h de chants, mais (malheureusement ? omg l'américanisation de mon être) y'avais trop de bois (une montagne) pour voir le moindre morceau d'humain........

- Les fourmis avancent avec le cul relevé.

- Y'a des geckos partout.

- J'ai pogné une menthe religieuse.

- bah des cossins demême.

Vendredi ou samedi je vais direction Rajasthan (Nord), y'a une place ou y'offre gratuit un cours de méditation Vipassana; 10 jours en silence, environs 7h de méditation par jours. yeaeah

Voila, a plus.

Trackbacks

{ Page Précédente } { Page 20 à 31 } { Page Suivante }

Qui Suis-Je ?

Accueil
Mon Profil
Archives

Liens

Mon voyage dans l'Ouest
Mes textes

Catégories



Articles Récents


Ces moments.
Yo
"Je pense donc je deviens"
Tu vieillis, c'est OK, mais tu y penses trop, c'est pas OK.
Nouvelles impersonnelles et personnelles
I'll fight dragons.
À quoi sert un blog.
Les amis
Malaise
Australia
Bientôt 6 mois.
Karma Yoga
Pas mort.
Tintamare
EasyRider
Équanimité
La chiasse.
Refuser d'exploiter.
Gujurat
Satanisme
Jai Baba
Prise 2.
La valeur.
Retour en terres francophones, bientot.
HomeLess.
En marchant
Contrée lointaine
Réflexions multiples
Le choix de la liberté.
Squamish
Départure